Menu Search

500 millions d'euros pour le plan présidentiel de lutte pour l'emploi

Article publié le 02/03/2011 à 18:51

Le président de la République a présenté le 01 mars à Bobigny son plan de lutte pour l'emploi. Pariant sur la formation, le chef de l'État souhaite appâter les entreprise via un système de prime et d'allégement de charge.

500 millions d'euros pour le plan présidentiel de lutte pour l'emploi

L'alternance comme solution

Pour booster l'emploi à la fois des jeunes et des seniors, Nicolas Sarkozy souhaite avant tout développant la formation par alternance. Pour se faire, un budget de 500 millions d'euros a été dégagé. 

Pour l'emploi des jeunes, le président souhaite la mise en place d'un système de " Bonus - malus" pour les entreprise de plus de 250 salariés; Ainsi , ces entreprises verraient leur quota minimal de jeunes en formation augmenter de 4 à 5 %. En contrepartie , pour chaque embauche supérieur à ce quota, l'entreprise pourrait bénéficier d'un allègement de charge de 400 euros par contrat.

Pour l'emploi des seniors, la formation est également mise en avant. Ainsi, toute entreprise embauchant une personne de plus de 45 ans en contrat de professionnalisation se verrait attribuer une prime de 2000 euros en plus de l'exonération de charge sociales pratiquée actuellement pour l'aide au retour à l'emploi.

Un plan contesté

Pour beaucoup, les nouveautés annoncées n'en sont pas et tiennent plus du rétablissement d'anciennes mesures abandonnées . Pour d'autres, sur le fond, les actions ainsi présentées ne devraient que peu attire les entreprises, plus enclines à gérer le contexte de crise que l'aide à l'embauche.

À propos des actualités

AlloEmploi est indépendant du Pôle Emploi.

Flux d'actualités autour du Pôle Emploi sur AlloEmploi.fr, restez informé des ajustements récents dans les allocations et suivez les initiatives locales où interviennent les agences du Pôle Emploi

Publicité