Menu Search

Chômage : l’Insee confirme une hausse au quatrième trimestre 2012

Article publié le 11/03/2013 à 18:14

L’Insee a annoncé cette semaine un taux de chômage encore en hausse pour le quatrième trimestre 2012. Il est désormais de 10,2 % pour la France métropolitaine et de 10,6 % avec l’Outre-mer, un record depuis 1999.

Chômage : l’Insee confirme une hausse au quatrième trimestre 2012

Le taux du chômage toujours en augmentation

L’Institut national des statistiques et des études économiques (Insee) a révélé cette semaine les derniers chiffres du chômage. Avec un taux de 10,2 % en France métropolitaine, et de 10,6 % avec l’Outre-mer, la courbe du chômage continue son ascension depuis 21 mois. Ce taux de chômage se situe désormais pour la France métropolitaine comme pour les chiffres globaux, à son plus haut niveau depuis 1999. En une année, il a augmenté de 0,8 point en métropole.

Malgré cette tendance peu encourageante, le gouvernement a réaffirmé sa volonté de parvenir à une baisse du chômage d’ici à la fin 2013. Cela « n’est pas évident », mais « tout à fait possible » a déclaré Pierre Moscovici après la publication de ces nouveaux chiffres.

Pour créer des emplois et renverser la courbe, un minimum de 1,5 % de croissance est nécessaire selon Marion Cochard de l’Observatoire français des conjonctures économiques. « C’est pour cette raison que le gouvernement se bat, avec la Commission européenne, pour que des mesures de croissance soient prises ».

Les jeunes et les seniors particulièrement touchés

Une nouvelle fois, les jeunes sont durement frappés par l’augmentation des chiffres du chômage. En effet, le taux de chômage des 15-24 ans a augmenté de 3,4 points en un an (contre 0,8 d’augmentation globale), marquant un nouveau record avec un taux de 25,7 % soit plus d’un jeune sur quatre au chômage.

Les seniors, eux, s’ils doivent cotiser plus longtemps, sont aussi davantage touchés par le chômage. Le taux de chômage des 55-64 ans a crû de 1,9 point entre 2008 et 2011, note l’Insee. L’institut précise qu’en 2011, le taux d’activité des 55-59 ans n’a atteint que 69 %. Les plus touchés sont les hommes.

D’autre part, des inégalités persistent en fonction du type d’emploi : ceux qui exerçaient en tant que cadre ou profession intermédiaires retrouvent plus souvent du travail que ceux qui étaient employés.

À propos des actualités

AlloEmploi est indépendant du Pôle Emploi.

La rubrique Actualités d'AlloEmploi vous informe sur le vif des changements intervenant dans les allocations (critères d'éligibilité, montant des versement), mais aussi des initiatives nationales et locales du Pôle Emploi

Publicité