Menu Search

L'emploi des cadres sur Internet ralentit

Article publié le 27/08/2012 à 18:17

Selon une étude publiée par l'Apec, les offres d'emploi pour les cadres sur Internet ont chuté par rapport à la même période, un an plus tôt. En plus de cette pénurie d'offres, l'Apec note également une diminution du nombre de candidatures.

L'emploi des cadres sur Internet ralentit

Moins d'offres d'emploi pour les cadres

L'association pour emploi des cadres (Apec), dans une de ces récentes études, a noté que par rapport à juillet 2011, le nombre d'offres d'emploi pour les cadres sur Internet a chuté de 18 points cette année.

Pierre Lamblin, directeur du département Études et recherche de l’Apec, explique que ces résultats viennent confirmer la tendance des mois de mars, avril et, mai, où les recruteurs étaient nettement « moins nombreux à diffuser une offre sur des sites majoritairement payants ».

Le site Apec.fr indique néanmoins une hausse de 12 % d'offres d'emploi publiées, mais Pierre Lamblin précise qu'il ne faut pas interpréter ces chiffres comme une réelle amélioration.

Pour l'association, il s'agit en fait de « l'indicateur mensuel des offres diffusées gratuitement » et que malgré « une évolution encore à la hausse il y a un ralentissement par rapport au passé ».

Un recul du nombre de candidats

L'Apec, dans son étude, montre que l'écart entre les offres et les candidatures continue à se creuser, et ce, malgré un taux de chômage élevé. L'étude a démontré un recul du nombre de candidats dans « certaines fonctions aux profils rares ».

Une baisse de la proportion des offres qui donnent lieu à un recrutement a aussi été notée, et ce constat ne permet pas de prévoir un rapide retournement de situation.

Selon Pierre Lamblin, avec le contexte économique actuel, « tout laisse penser que les entreprises seront moins nombreuses à recruter dans les prochains mois ».

À propos des actualités

AlloEmploi est indépendant du Pôle Emploi.

AlloEmploi relaye sur son site toute l'actualité du Pôle Emploi : nouvelles lois ou ajustements des barêmes, suppression ou remplacement d'allocations, déménagement des agences, etc.

Publicité