Menu Search

La simulation, outil de recrutement du Pôle Emploi

Article publié le 07/02/2012 à 14:55

Avant de satisfaire au mieux les exigences des employeurs, le Pôle emploi passe de plus en plus par des techniques de simulation. Pour le Pôle Emploi, ces techniques ciblent mieux les aptitudes que les seuls CV des candidats demandeurs d'emploi.

La simulation, outil de recrutement du Pôle Emploi

Des tests d'aptitudes par simulation

Développés il y a une quinzaine d'années dans les centres ANPE, les exercices de simulation sont un instrument redoutable d'embauche.

Utilisées de plus en plus par le Pôle Emploi, ces techniques permettent en fait d'évaluer a minima les réactions de candidats à certaines situations qu'ils seraient susceptibles de rencontrer si l'offre d'emploi leur était pourvue.

À partir d'exercices de rapidité, d'organisation ou des questionnaires, les candidats obtiennent une note qui leur permettent ou non de passer une entretien d'embauche.

Les exercices peuvent être très variés et peuvent aller, par exemple, de la manipulation d'objet à l'exercice mathématiques (échangent de monnaie, calcul de trajectoire, ....).

Un outil plus performant que le CV

Pour les recruteurs, ces techniques de simulation sont doublement plus efficaces que l'embauche sur simple CV.

Seules les compétences réelles sont prises en compte lors de l'exercice, ainsi, de nombreux candidats qui pourraient convenir sur le papier, mais pas dans la réalité se voient réorientés vers d'autres postes.

Parallèlement, cela permet à d'autres demandeurs d'emploi de postuler pour un travail auquel ils pourraient convenir parfaitement, mais auprès duquel ils ne seraient pas retenus dans une embauche classique, car ne pouvant pas justifier d'une expérience nécessaire ou d'un diplôme validant leurs compétences réelles.

Un suivi même en cas d'échec

Concrètement trois phases sont observées. En tout premier, les candidats sont présélectionnés, via leur CV ou leur motivation.

S'ils sont retenus par l'agence Pôle-emploi organisatrice, ils passent donc les exercices de simulation, animés, contrôlés et notés par les agents du Pôle.

Après ces exercices et selon la note reçus, les candidats passent enfin un entretien. S'ils ont convaincu lors de la phase de simulation, les candidats passent ainsi un entretien d'embauche particulier.

S'ils ont échoué ou ne sont pas retenus, les candidats passent également un entretien, avec un conseiller du Pôle Emploi qui leur expliquera en détail les raisons de leurs échecs et les moyens (formation, réorientation, ...) pour y remédier.

À propos des actualités

AlloEmploi est indépendant du Pôle Emploi.

AlloEmploi relaye sur son site toute l'actualité du Pôle Emploi : nouvelles lois ou ajustements des barêmes, suppression ou remplacement d'allocations, déménagement des agences, etc.

Publicité