Menu Search

Le chômage a de nouveau grimpé en octobre

Article publié le 28/11/2012 à 18:16

Le mois d'octobre a illustré le 18e mois consécutif de hausse du chômage en France. En un an, l'augmentation du nombre de chômeurs a été de plus de 10 %, le record de 1997 risque fort d'être dépassé début 2013.

Le chômage a de nouveau grimpé en octobre

Plus de 10 % de hausse en un an

Le 25 novembre dernier, le ministre du Travail, Michel Sapin, avait annoncé que les chiffres du chômage du mois d'octobre risquaient d'être mauvais, c'est ce qu'ont confirmé les données publiées mardi par la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares).

Le nombre de demandeurs d'emploi n'ayant jamais travaillé (catégorie A) a augmenté de 1,5 % au mois d'octobre, soit 45 400 chômeurs de plus dans cette catégorie. Au total la catégorie A compte à ce jour 3 103 300 demandeurs d'emploi en France.

Au mois d'octobre l'emploi intérimaire a reculé de 15 % par rapport à la même période l'année passée. 

En un an, le chômage aura au total progressé de 10,6 %

Un record de 3,2 millions de chômeurs bientôt dépassé

En septembre déjà, la barre des 3 millions avait été franchie. Le record des 3 205 300 chômeurs de catégorie A, atteint en 1997, devrait être dépassé courant 2013. En incluant toutes les catégories,4,59 millions de Français sont au chômage.

Selon le ministre du Travail, une dégradation de ce genre était « prévisible » étant donné l'absence de croissance. Il estime aussi que cette situation « risque de se poursuivre ».

Le ministre reste cependant fidèle à son objectif de reprendre les choses en main d'ici fin 2013 et compte sur le crédit d'impôt compétitivité et emploi et aussi sur le traitement social du chômage pour y arriver.

Pour cette même période de 2013, l'organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) planifie une stabilisation du chômage à 11,25 %.

À propos des actualités

AlloEmploi est indépendant du Pôle Emploi.

AlloEmploi relaye sur son site toute l'actualité du Pôle Emploi : nouvelles lois ou ajustements des barêmes, suppression ou remplacement d'allocations, déménagement des agences, etc.

Publicité