Menu Search

Le marché de l'emploi est plus ouvert aux diplômés

Article publié le 11/04/2011 à 19:15

D'après l'enquête du CEREQ, le marché de l'emploi reste plus ouvert aux jeunes diplômés qu'aux jeunes sans diplôme. La crise de 2008 aurait ainsi beaucoup plus affecté les non diplômés.

Le marché de l'emploi est plus ouvert aux diplômés

Un effet crise inégal

Selon qu'on soit diplômé ou non les chances d'obtenir un emploi sont loin d'être égales, d'autant plus en ces temps de crise, d'après une étude du Centre d'étude et de recherche sur les qualifications (CEREQ).

Tous les 3 ans, le CEREQ publie une  enquête sur les générations rentrant dans le monde du travail. La dernière étude à ce jour concerne les jeunes sortis du système éducatif en 2007 et leur situation professionnelle en 2010.Intégrant donc la période de crise (2008-2009), l'étude montre une différence flagrante entre les deux catégories de jeunes.

En 2010, le taux d'emploi des jeunes diplômés (BAC + 2 ou plus) avoisine les 85 % contre 49 % pour les non-diplômés. Les jeunes sortis du système éducatif en 2004 présente eux un taux d'emploi de 87 % pour les diplômés contre 56 % pour les non diplômés.

Ainsi la différence entre les deux catégories de jeunes, déjà présente avant la crise s'est encore approfondie.

L'apprentissage s'en sort mieux

Plébiscitée depuis plusieurs moi par les instances publiques et le gouvernement, l'apprentissage semble être LA réponse au chômage. En 2007 près de 1 jeune sur 6 sortant du système éducatif était auparavant en apprentissage. Sur cette catégorie 95% avaient un emploi en 2010. Pour le CEREQ "c'est le développement de l'apprentissage dans l'enseignement supérieur qui a fait progresser les effectifs ces dernières années".

À propos des actualités

AlloEmploi est indépendant du Pôle Emploi.

Les allocations administrées par le Pôle Emploi sont régulièrement ajustées, consultez le fil d'actualités d'Allo Emploi pour rester informé de ces changements ainsi que de l'évolution du chômage en France

Publicité