Menu Search

Les allocations chômages revalorisées de 1,5 %

Article publié le 04/07/2011 à 18:25

Le 30 juin dernier, le conseil d'administration de l'Unédic à voté en faveur d'une revalorisation des allocations chômage. Depuis le vendredi 1er juillet 2011, celles-ci ont donc augmenté de 1,5%.

Les allocations chômages revalorisées de 1,5 %

Un taux de 1,5% pour compromis

Après des heures de négociations, le conseil d'administration de l'Unédic, regroupant les différents partenaires sociaux , a finalement réussi à se mettre d'accord quant au montant de la revalorisation des allocations de chômage, les allocations d'aide au retour à l'emploi (ARE).

Un accord qui s'est fait difficilement au vu des différentes volontés. En effet les organisations patronales demandait une revalorisation de 1, 2% tandis que les syndicats demandaient  un taux beaucoup plus grand  (2,8 % pour la CFDT et 5 % pour la CGT). Finalement c'est un taux à 1,5% qui a été retenu. Un "compromis" retenu sous des motifs de "prudence "évoqué par le président de l'Unédic, Gaby Bonnand, au vu notamment du "déficit important" de l'assurance chômage, estimé à 3,2 milliards d'euros pour 2010.

En désaccord, les représentants de la CFDT se sont abstenus mais n'ont pas souhaité voter contre pour ne pas enclencher un processus de "non-décision".

Cette revalorisation est entrée en vigueur dès le lendemain du vote à savoir le vendredi 1er juillet. Depuis cette date, le montant brut des ARE a donc évolué à 11,34 euros pour la partie fixe de l'ARE, soit un montant minimal de 27,66 euros par mois. De même, le seuil minimal de l'allocation d'aide au retour à l'emploi formation (AREF) est fixé désormais à 19,82 euros par mois.

Dossier lié à cette actualité

À propos des actualités

AlloEmploi est indépendant du Pôle Emploi.

AlloEmploi maintien un flux d'actualités à jour : statistiques de radiation des candidats à l'emploi, accords passés en Pôle Emploi et d'autres organismes ou modification des allocations administrées par le Pôle

Publicité