Menu Search

L'Unédic s'attend à 235 000 chômeurs en plus en 2012

Article publié le 13/09/2012 à 15:02

Le bureau de l'Unédic a confirmé ses prévisions de détérioration du marché de l'emploi en France pour 2012 et 2013. Outre une hausse de demandeurs d'emploi, l'Unédic table sur une aggravation du déficit de l'assurance chômage.

L'Unédic s'attend à 235 000 chômeurs en plus en 2012

235 000 inscrits supplémentaires en catégorie A en 2012

Dans un communiqué du 12 septembre 2012, le bureau de l'Unédic, chargée de la gestion de l'assurance chômage en coopération avec le Pôle Emploi, présente ses nouvelles prévisions pour les années 2012 et 2013.


Selon l'organisme, près de 87 300 emplois devraient disparaitre d'ici la fin de l'année 2012, entrainant un surplus de 235 000 demandeurs d'emploi en catégorie A, c'est-à-dire les « demandeurs d’emploi sans emploi, tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi ».

En catégories B et C (demandeurs d'emploi exerçant une activité partielle ou réduite), le nombre de chômeurs devrait quant à lui augmenter de 72 400 personnes.

En 2013, l'augmentation du nombre d'inscrits en catégorie A devrait ralentir légèrement, l'Unédic tablant sur 124 700 inscriptions supplémentaires.

« Ce ralentissement serait dû en premier lieu à une reprise progressive de l’activité, mais également aux effets escomptés des mesures récemment annoncées par le gouvernement concernant l’élargissement des possibilités de départ à la retraite et les emplois d’avenir », explique l'Unédic dans son communiqué.

Un déficit cumulé de 18,21 milliards d'euros fin 2013

Affichant déjà un déficit relativement important, l'Assurance Chômage devrait donc à nouveau plonger en 2012 comme en 2013, avec donc une hausse des indemnisations (71 900 chômeurs indemnisés supplémentaires) insidieusement liées à la hausse du chômage.

Pour cette année 2012, l'Unédic table désormais sur un montant de 35,2 milliards d'euros de dépenses d'indemnisation, portant son déficit à 2,6 milliards d'euros en 2012. En cumulé, le déficit de l'assurance chômage s'élèverait donc à 13,6 milliards d'euros.

Pour 2013, 7200 chômeurs indemnisés supplémentaires sont attendus, portant les dépenses annuelles d'indemnisation à 37,3 milliards d'euros, soit un déficit annuel de 4,1 milliards d'euros.

En cumulé, le déficit de l'assurance chômage pourrait ainsi s'élever à 18,21 milliards d'euros fin 2013.

À propos des actualités

AlloEmploi est indépendant du Pôle Emploi.

L'évolution des prestations d'aide du Pôle Emploi concerne tous les candidats à l'emploi, c'est pourquoi AlloEmploi alimente régulièrement sa rubrique d'actualités sur le Pôle Emploi, notamment en publiant des articles sur les actions visant à lutter contre le chômage

Publicité