Menu Search

2 874 500 chômeurs en France

Article publié le 27/01/2012 à 17:03

152 000 demandeurs d'emplois de catégorie A supplémentaires. C'est le triste bilan 2011 affiché mercredi par le Pôle Emploi. En un an le nombre de chômeurs sans aucune activé a ainsi augmenté de 5,6 %.

2 874 500 chômeurs en France

4,53 millions de chômeurs toutes catégories confondues.

En intégrant les données d'Outre-mer et les chômeurs de catégories B et C, c'est-à-dire ayant une activé réduite ou à temps partiels, 4,53 millions de français étaient à la recherche d'un emploi fin décembre.

Le taux de chômage atteint désormais 9,3 %, soit le plus haut taux depuis 1999.

Dans le détail, le Pôle Emploi enregistre pour la fin 2011 quelques 2 874 500 demandeurs d'emplois de catégorie A (sans aucune activité) en France métropolitaine. Soit une hausse de 5,6 % par rapport à 2010 ce qui équivaut à 152 000 chômeurs supplémentaires.

Les catégories B et C s'enrichissent de 25 900 français en métropole.

Les seniors particulièrement concernés

En prenant en compte les catégories d'âge des demandeurs, la situation est d'autant plus alarmante pour les seniors.

Selon le Pôle Emploi, les demandeurs d'emplois plus de 50 ans ont été 16 % de plus qu'en 2010, soit 83 800 personnes en plus

.La part des moins de 25 ans au chômage croît elle de 2,8 % et s'établit ainsi à 455 600 personnes à la fin décembre 2011.

Un chômage de plus en plus de longue durée

Effet de crise ou politique d'emploi inadaptée ? Le constat est d'autant plus dur que les chômeurs s'ils sont plus nombreux, restent également plus longtemps dans cette situation. En effet la part des chômeurs longue durée, est en nette augmentation.

Ils sont ainsi 6,2 % en plus à être inscrits au Pôle Emploi depuis plus d'un an, + 9,2 % depuis plus de 2 ans et + 23 % depuis plus de 3 ans.

Une situation qui devrait s'aggraver

Quels que soient les organismes, les prévisions pour 2012 s'affichent encore plus sombres.

L’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) prévoit ainsi un taux de chômage de l'ordre de 10,7 % pour la fin 2012 tandis que l'Institut national de statistiques (INSEE) table sur un franchissement des 10 % dès cet été.

À propos des actualités

AlloEmploi est indépendant du Pôle Emploi.

À chaque ajustement effectué sur une allocation allouée par Pôle Emploi, Allo Emploi publie un article détaillant les conséquences pour les demandeurs d'emploi. Les initiatives favorisant la création d'emploi sont également relayée dans cette section

Publicité