Menu Search

Pole Emploi : la grève du 14 novembre peu suivie mais symbolique

Article publié le 15/11/2011 à 12:10

Ce lundi 14 novembre 2011 les agences du pôle emploi étaient en grève. Lancée par le syndicat SNU, la grève n'aura mobilisé que 6,23 % des agents. Pour autant la grogne et la malaise au sein des agences reste palpable.

Pole Emploi : la grève du 14 novembre peu suivie mais symbolique

Peu de moyens face à la montée du chômage

Initiée par le syndicat national unitaire (SNU) sur l'ensemble du territoire, la grève des agents du pôle emploi n'aura été que très peu suivie par les agents ce lundi 14 novembre. Selon le Pôle emploi, seuls 6,23 % de ses agents auraient ainsi pris part au mouvement.

Malgré cette faible mobilisation, tous s'accordent pour dénoncer une dégradation des conditions de travail, une dégradation due essentiellement à un trop faible effectif des agents et conseillers disponibles face à la recrudescence du chômage ces derniers mois.

Les dossiers s'empilent, entrainant de fait, une nette baisse de la qualité du service rendu. Les demandeurs d'emplois se retrouvent isolés, certains n'hésitant plus à recourir à la violence. Pour les agents, un stress croissant est ressenti, majoré par une  importante surcharge de travail.

Un constat commun mais un mode d'action qui divise

Du côté de la direction de l'organisme, cette faible mobilisation serait essentiellement due aux "réformes" et modifications adoptées dernièrement.

"Certains décrivent Pôle emploi comme une poudrière, dans laquelle l'exaspération serait à son comble. Il y a bien sûr des sujets qu'il faut traiter, mais la situation n'est en rien comparable à ce que nous avions l'an dernier à la même époque" a réagi l'actuel directeur Christian Charpy. Ce dernier prenant en comparaison la grève du 9 novembre 2010 qui, pour les mêmes motifs, avait rassemblé plus de 36 % d'agents.

Côté syndicats on invoque plus des divergences internes pour expliquer cette faible mobilisation. En effet, au niveau national, les autres syndicats comme la CGT ou la FO n'ont pas voulu se joindre à l'appel de la SNU, "cela n'empêche pas une convergence sur le diagnostic. (...) Il y a un vrai malaise" a ainsi commenté un des représentant national de la CGT. Pour certains syndicats tout aussi remontés que le SNU, c'est simplement le jour de mobilisation qui n'était pas adéquat.

D'ici la fin du mois, les orientations d'actions du Pôle emploi pour l'exercice 2012-2014 devraient être définies par une nouvelle convention tripartite État- Pôle Emploi - Unédic.

À propos des actualités

AlloEmploi est indépendant du Pôle Emploi.

Le Pôle Emploi est au coeur de l'actualité en France : taux de chômage, statistiques sur l'aide au retour à l'emploi, changements dans les plafonds de ressources pour les allocations, événements organisé par le Pôle Emploi, etc.

Publicité