Menu Search

Une nouvelle rémunération pour chômeurs en formation et en fin de droits

Article publié le 12/04/2011 à 17:22

Jugée jusqu'alors insuffisante par les syndicats, la rémunération remplaçant l'ancienne allocation pour les demandeurs d'emploi en formation (AFDEF), a finalement été approuvée par le conseil d'administration du Pôle Emploi ce lundi.

Une nouvelle rémunération pour chômeurs en formation et en fin de droits

Une aide pour 30 000 chômeurs

Destiné aux chômeurs en fin de formation le nouveau dispositif de rémunération baptisé R2F (pour rémunération de fin de formation) vise à remplacer l'ancienne allocation pour les demandeurs d'emploi en formation (AFDEF). Depuis le 1er janvier 2011, cette dernière n'est plus délivrée qu'aux personnes ayant eu leur droits ouverts avant cette date.

La R2F devrait concerner près de 30 000 personnes en formation et arrivant en fin de droit. prévue à la base pour un an, elle s'élèvera à 652 euros par mois.

Une mise en place difficile

Voté ce lundi, cette allocation est en discussion depuis le 24 mars. Pour les syndicats, la somme alloué était trop insuffisante (652 euros par mois contre 1000 euros en moyenne pour l'AFDEF). Un montant pouvant décourager les demandeurs d'emplois "intéressés par des formations longues".

Le syndicat CFTC a également indiqué le risque d'une surexploitation du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP),  pouvant alors  "pénaliser la formation des salariés en entreprise", objectif et mission n°1 du Fonds. En effet, la financement de cette allocation devrait être effectué par l'État et le FPSPP, un "engagement financier maximal de 160 millions d'euros" selon le directeur général de Pôle Emploi, Christian Charpy.

Le Plan Rebond moins efficace que prévu

Parallèlement, le Pôle Emploi a communiqué son premier bilan du "plan rebond" en 2010, plan censé venir aux demandeurs d'emplois en fin de droits. Ainsi le plan n'aurait bénéficié qu'à 148 000 personnes alors que l'objectif était de 325 000 chômeurs. Dans le détail :

  • 79 000 personnes auraient ainsi bénéficié, en 2010, de contrats aidés ;
  • 55 600 de formations rémunérées ;
  • 13 200 d'aides exceptionnelles.

Une "évaluation plus approfondie du plan" devrait être effectuée prochainement par "Le comité d'évaluation de Pôle emploi selon Christian Charpy.

À propos des actualités

AlloEmploi est indépendant du Pôle Emploi.

La rubrique Actualités d'AlloEmploi vous informe sur le vif des changements intervenant dans les allocations (critères d'éligibilité, montant des versement), mais aussi des initiatives nationales et locales du Pôle Emploi

Publicité